16 août 2013

Sécheresse du Calame

Brûlure à l'estomac signifiant l'importance de la chose qui traverse le temps.  La peur du vide.  L'effacement des mots dans la mémoire.  La sécheresse du calame comme une vie qui s'éteint peu à peu.  L'oeil regarde là-bas, à l'horizon.  La mort s'approche.  L'instant que l'on redoute.  Toujours trop proche.  "Pas encore!" Murmurent nos lèvres.  "Pas encore!" ... Je me souviens des mots chus de ma plume Quand soufflent les vents hurleurs Sur la voile de l'exil... Ils disaient: (...) ... [Lire la suite]
Posté par Lekha à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2013

Des Bras Verrouillés

Elle avait les larmes aux yeux en relisant ces quelques phrases.  Comme elle y reconnaissait les mots de sa mère!  Dans sa fragilité, elle ne parvenait plus à maintenir une distance équitable dans la relation mère-fille.  Femme soumise, elle se retrouvait contre le corps maternel, enlacée par les bras qui la protègent contre les brisures de la vie...  Des bras verrouillés.  Elle s'y sentait prisonnière.  Figée dans le moule que lui façonne sa mère.  Le geste d'écriture, c'était son cri de... [Lire la suite]
Posté par Lekha à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2013

Le Commencement

Comme je me sens coupable dans le geste d'écrire, ces mots que je dépose à la dérobée sur la page virginale.  Le quotidien se presse à la porte de l'intime et me crie aux oreilles: "Ne vois-tu pas toutes les tâches à accomplir?  N'es-tu pas une mère?  N'as-tu pas une maison à tenir?"  Je suis devenue la femme indigne qui gaspille le temps à écrire des mots qui ne servent à rien...
Posté par Lekha à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]